Publié le

11 mai, retour a marseille premier atelier a saint menet chez les jean duvoyage


premier atelier à saint menet chez les jean duvoyage

mercredi 11 mai 2011
j’ai le trac, le métro direction castellane, puis le bus 50 une bonne heure pour arriver à saint menet à un quinzaine de bornes du centre ville
à l’arrivée un long chemin à pied pour rejoindre l’aire des gens du voyage
je …traverse le camps, les enfants viennent à ma rencontre, ils m’ont évidement repérés la semaine dernière, ils me fonce dessus en disant, « on veut faire de lapeinture », ça tombe bien
j’entre dans le centre social bunkerisé, la porte se referme derrière moi, les enfants restent dehors, là m’attendent laurent et une jeune fille qui vont m’aider pendant l’après midi, je leur explique ce que l’on va faire en buvant un café filtre qui chauffe depuis le matin sur la machine, on dirait du pétrole
14h15 nous sortons du centre avec le matériel, les enfants nous attendent et nous suivent jusqu’au parking ou nous allons faire la séance
les enfants s’inscrivent laurent leur dessine un petit bonhomme sur la main signe qu’ils se sont inscrits
ils viennent tout fier en nous le montrant, regarde j’ai le pass
une feuille, une palette pour deux, des pinceaux, et ça commence, ils savent se servir du matériel
mickael qui s’est inscrit me dit qu’est ce que je peux faire, je veux faire un truc mais je ne sais pas quoi », je tente de lui donner des idées mais ça ne lui va pas, je lui suggère de faire un tour et de regarder ce que les autres font
les enfants arrivent doucement tout le monde est calme, laurent est sidéré de voir tous ces enfants si tranquille, je lui dis que moi aussi ça me fait ça à chaque fois, lui qui les connais bien n’en revient pas
mickael reviens vers moi, il s’est désinscri mais il veut rester là, il reste avec moi et observe tout mes gestes, il ne veut pas peindre mais il est content de participer
les enfants se sont regroupé par affinités comme de bien entendu
le nez dans le guidon nous fournissons le papier les peintures et changeons l’eau sale dans les gobelets, nous sommes là depuis une heure sans avoir vu passer le temps, les peintures sont très colorées, je vois un truc que je n’avais jamais vu, au milieu des fleurs, soleil, voitures, une maison très classique un toit des fenêtres au angles une porte au milieu et sous la maison, des roues
bingo, nous sommes bien chez les gens du voyage, c’est excellent
la séance se passe comme sur du velours, les enfants sont fier de voir leur dessin exposé devant leur copain, il y a une vingtaine d’enfants mais ils restent et peignent à tour de bras
au bout de deux heures tout de même, je commence à sentir la fatigue, les enfants peignent moins et tourne, autour de l’atelier, des grands qui n’avaient pas vu l’atelier arrivent, l’attention se relâche, nous décidons de lever le camps
j’explique au retardataires que je serai là tous les mercredis pendant deux mois, ils reviendrons la semaine prochaine
les peintres ramènent le matos lavent leur pinceau
je photographie les peintures, comme toujours j’ai une grappe d’enfants curieux autour de moi qui regardent ce que je fais et donnent leur avis sur chaque peinture que je photographie et ils les récupèrent
la petite foule s’éparpille chacun part avec ses peintures sous le bras en rigolant et en comparant les uns les autres leur production
à la fin il me manque quatre palettes de peintures, quelques enfants qui sont encore là me disent qu’on va aller les chercher dans le camps, nous traversons le camp en faisant du porte à porte pour retrouver les palettes, j’en profite pour rencontrer les adultes, il s me regardent un peu étonné, mais étant avec les enfants l’accueil est sinon chaleureux en tout cas pas froid
je réalise tout de même qu’il va falloir sérieusement montrer patte blanche pour être accepté par tous
nous retrouvons deux palettes il n’en manque plus que deux, ça va d’autant que nous savons trés bien où sont les deux autres et puis finalement tant mieux, cela permettra aux enfants de continuer la peinture dans leur caravane
rendez vous vendredi à l’école maternelle pour la première séance avec les tout petits

premier atelier à saint menet chez les jean duvoyage

 la peinture des enfants

Publicités

À propos de charles

1965 né à Périgueux 1984 bac D à Bordeaux 1992 D.P.L.G. à l’école d’architecture de Paris la Villette Peintre depuis 1968 j’habite et travaille 1991 – 92 en France, à Paris 1993 – 94 en Suisse, à Lausanne et à Genève 1995 – 96 aux Etats Unis, à Los Angeles 1996 – 97 aux Royaume Unis, à Londres 1998 – 99 en France, à Bordeaux 2000 – 01 en Russie, à Moscou 2001 – 09 en France, à Marseille 2010 - 2012 au sénégal en gambie, au mali, au burkina faso et au togo 2012 - 2015. au burkina faso 2015 - 2017. au bénin Expositions (pour tous les détails voir site internet, http://uncharles.free.fr) Et l’actualité : http://www.facebook.com/uncharles porteur du projet « les pieds sur terre » pour l’association content pour rien site du voyage : http://contentpourrien.free.fr guitariste compositeur de SNOC : http://the.snoc.free.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s