Publié le

26 fevrier, premier atelier, retour a khar yalla taiba un an apres



je prépare le matos, les maitres et maitresses sont rompus à l’exercice
et prépare la salle, nous distribuons pinceaux, peintures et feuille et hop ça démarre
comme certains petits étaient là l’an dernier, ça démarre direct sur les chapeaux de roues et chose fascinante je rerouve les memes motifs que l’année dernière, il y a quelaues « cracrabouillages » mais la plupart des enfants s’appliquent, lavent consciencieusement leur pinceau pour changer de couleur, les enseignants à l’affut change l’eau quand elle est sale, les feuilles quand les enfants ont finis, ils sont parfait, du velour, je n’ai pratiquement rien à faire que d’observer, m’émerveiller et dessiner
je sers des dizaines de mains qui se tendentsu mon passage, réponds aux dizaines de « comment tu t’appelles »
assis je desine je rigole avec les petits et je verse quelques larmes de bonheur, d’ailleurs, je me rends compte que depuis un an, je pleurs trés souvent, de joie devant tout les petits tellement mignons et émouvants
à la fin de la matinée c’est l’apothéose, les enseignants font chanter tout ce petit monde
« allouette, gentille allouette » un choeur quasi parfait, incroyablement juste et rythmé, 250 pious pious de 3 à 5 ans, ensemble, ça prend au tripes par la puissance sonore dingue
je chiale comme une grosse madeleine rose, j’ai commencé à bronzer, et je reprends avec tout le monde
« je te plumerai la tete, je te plumerai la tete et la tete, allouette »

et les quatres ans

vendredi 25 février, quatrième jour à dakar, premier atelier au centre khar yalla, un an aprés le premier atelier des pieds sur terre en afrique
en une sorte de cérémonial, je reviens sur mes pas, avec la surprise pour tous de me voir réappa…raitre et comme je le pensais lla joie des retrouvailles
levé tot, je pars de yoff layènne, un car rapide jusqu’à patte d’oie, traverse khar yalla en ébulition, il est 9 heures, le soleil commence à cogner trés fort, chargé comme une mule, papier, peinture, pinceaux, ça va dépoter
je suis en avance j’en profite pour aller boire un bon café touba, devant le centre je discute avec le menuisier qui m’a reconnu et me demande comment ça va, depuis l’an dernier il a construit une petite cabane pour ranger ses outils le soir et éviter d’avoir à les transporter chaque jour, son ateleir est dans la rue
il est dix heures, je rentre dans la salle,toujours aussi émouvant, 250 enfants, 3 ans, 4 ns et 5 ans, 500 petits yeux qui me regardent, des petites mains qui s’agitent, tout les petits veulent me serrer la mienne, un peu d’agitation à « hé, hé faitent silence, croisez les bras » tout le monde croise les bras, top
les années passent les petits africains sont toujours aussi bien élevés

 la peinture des enfants

Publicités

À propos de charles

1965 né à Périgueux 1984 bac D à Bordeaux 1992 D.P.L.G. à l’école d’architecture de Paris la Villette Peintre depuis 1968 j’habite et travaille 1991 – 92 en France, à Paris 1993 – 94 en Suisse, à Lausanne et à Genève 1995 – 96 aux Etats Unis, à Los Angeles 1996 – 97 aux Royaume Unis, à Londres 1998 – 99 en France, à Bordeaux 2000 – 01 en Russie, à Moscou 2001 – 09 en France, à Marseille 2010 - 2012 au sénégal en gambie, au mali, au burkina faso et au togo 2012 - 2015. au burkina faso 2015 - 2017. au bénin Expositions (pour tous les détails voir site internet, http://uncharles.free.fr) Et l’actualité : http://www.facebook.com/uncharles porteur du projet « les pieds sur terre » pour l’association content pour rien site du voyage : http://contentpourrien.free.fr guitariste compositeur de SNOC : http://the.snoc.free.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s