Publié le

dimanche 12 juin derniere seance dans la famille


séance de peinture dans la maison à bobo-dioulasso

il pleut des cordes se matin 12 juin ;

tout le monde s’ennuie, les mecs sont partis au bistrot oublier leur blues dans quelques brakina de 65 cl ; les filles sont trempées à s’occuper de ranger la maison, dont plus de soixante dix pour cent se trouve à ciel ouvert, linge, vaisselle ;

les petits sont coincés sous une soupente et tentent d’éviter les torrents d’eau qui coulent de partout, par les multiples fuites dans la toiture ;

si il ne faisait pas trente huit degrés  on pourrait se croire en bretagne en été ;

lorsqu’il pleut toute vie s’arrête dans la maison, chacun attend à l’abri ; il faut savoir qu’il tombe en un quart d’heure l’équivalent de ce qui peut tomber dans un pays tempéré en un an ;

j’appelle les petits depuis ma chambre qui n’a pas de gouttières ; je sors le matériel de peinture, il sont ravis ; s’installent dans le calme, les petites filles vont chercher des bols d’eau ; nous passons une heure à peindre, ils sont maintenant rompus à l’exercice ; je les écoute, ils prennent du plaisir, ils peignent la pluie, des nuages des gouttes, des arcs en ciel et des soleils ;

je leur dis que je vais leur laisser deux palettes des pinceaux et quelques feuilles pour qu’ils puissent continuer quand je serais partis ;

en fin de séance, je sors de mon sac mon oeuf salsa, un petit maracas en plastique, la boite de nescafé qui ne me quitte jamais et des casseroles qui traînent dans la pièce et leur montre qu’avec les pinceaux dans l’autre sens on peut faire de la musique ; tout un chacun s’empare d’un instrument et nous chantons, nous tapons, c’est un émerveillement de voir avec quel naturel les enfants tapent en rythme ; les plus petits dansent, les ados attirés par le bruit, nous rejoignent, nous sommes maintenat une bonne dizaine dans cette petite pièce ; nous arrivons juste à couvrir le bruit infernal et incessant de la pluie battante sur la tôle ondulée ;

cette dernière séance est un véritable bonheur ;

comme à chaque fois depuis six ans en france et depuis cinq mois maintenant dans divers pays de l’afrique de l’ouest ;

une série de moments simples, des séances de pratique de la liberté sans contraintes ; la substantifique moelle des ateliers de peinture libre ;

et à chaque fois, le même goût, la même passion, le même entrain et le même succès, quelque soit le public d’enfant avec lesquels cela se passe

séance de peinture dans la maison à bobo-dioulasso

 la peinture des enfants

Publicités

À propos de charles

1965 né à Périgueux 1984 bac D à Bordeaux 1992 D.P.L.G. à l’école d’architecture de Paris la Villette Peintre depuis 1968 j’habite et travaille 1991 – 92 en France, à Paris 1993 – 94 en Suisse, à Lausanne et à Genève 1995 – 96 aux Etats Unis, à Los Angeles 1996 – 97 aux Royaume Unis, à Londres 1998 – 99 en France, à Bordeaux 2000 – 01 en Russie, à Moscou 2001 – 09 en France, à Marseille 2010 - 2012 au sénégal en gambie, au mali, au burkina faso et au togo 2012 - 2015. au burkina faso 2015 - 2017. au bénin Expositions (pour tous les détails voir site internet, http://uncharles.free.fr) Et l’actualité : http://www.facebook.com/uncharles porteur du projet « les pieds sur terre » pour l’association content pour rien site du voyage : http://contentpourrien.free.fr guitariste compositeur de SNOC : http://the.snoc.free.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s