Publié le

samedi 24 avril deuxieme seance de peinture


séance de peinture à l’auberge

deuxième séance de peinture à bamako, à l’auberge, sur la terrasse, à l’ombre de la paillote ;

quatre grandes tables basses, idéales pour y installer jusqu’à huit enfants ;

il est 15 heures, les clients de l’auberge sont en ballade, le staff à la sieste, j’installe le matériel, les feuilles, l’eau la peinture, les pinceaux ;

dehors ça piaille, je passe la tête par la porte du jardin, les filles jouent à l’élastique, les garçons aux billes ;

une petite me voit : “toubabou peinture? », j’acquiesce ; ils laissent tout tomber et se précipitent, ils rentrent, se placent par groupe sur les tables, se chamaillent un peu pour être ou pas dans un certain groupe, s’assoient, peignent et c’est le calme ;

les petits mecs dessinent des bonhommes des maisons, les filles des fleurs ; elles se motivent l’une l’autre en regardant ce qu’à fait la voisine ; comme d’habitude le fait, qui semble anodin au départ d’afficher les peintures, se révèle en fait passionnant ;

chacun regarde la nouvelle peinture affichée, en parle ; les critiques vont bon train ils s’esbaudissent ou se marre, c’est suivant ; c’est à chaque fois un bon moment de rigolade ; les peintres sont fier d’afficher à chaque fois leur nouvelle production ;

les petites qui ont très bien compris que quand elles ont finie elle peuvent prendre une autre feuilles, s’en donne à coeur joie, jusqu’à outrance ; je calme un peu le jeu en les incitant à persévérer sur leur feuille avec plusieurs couleurs, par exemple ; elles ne font pas de problèmes et même se prenne au jeu, elle travaille plus leur peinture et sont ravis ;

je m’aperçois que ça fait plus d’une heure que je gère l’atelier par geste et par bruit ou sourire ou froncement de sourcil, les tout petits ici ne parle pas un mot de français, à part « bonzour, comment ça va? », et “ça va bien” ;

et pourtant nous nous comprenons parfaitement, c’est étonnant et merveilleux ; leurs peintures sont de plus en plus intéressantes et comme ce sont les mêmes enfants qu’à la première séance, je commence à voir apparaître des styles, des personnalités

séance de peinture à l’auberge

 la peinture des enfants

Publicités

À propos de charles

1965 né à Périgueux 1984 bac D à Bordeaux 1992 D.P.L.G. à l’école d’architecture de Paris la Villette Peintre depuis 1968 j’habite et travaille 1991 – 92 en France, à Paris 1993 – 94 en Suisse, à Lausanne et à Genève 1995 – 96 aux Etats Unis, à Los Angeles 1996 – 97 aux Royaume Unis, à Londres 1998 – 99 en France, à Bordeaux 2000 – 01 en Russie, à Moscou 2001 – 09 en France, à Marseille 2010 - 2012 au sénégal en gambie, au mali, au burkina faso et au togo 2012 - 2015. au burkina faso 2015 - 2017. au bénin Expositions (pour tous les détails voir site internet, http://uncharles.free.fr) Et l’actualité : http://www.facebook.com/uncharles porteur du projet « les pieds sur terre » pour l’association content pour rien site du voyage : http://contentpourrien.free.fr guitariste compositeur de SNOC : http://the.snoc.free.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s